• Laissez moi !

     

     

     
      

    Laissez-moi !

     

    S'il vous plait, pardonnez-moi 

    Si je perds parfois la raison 

    Mais j'ai emprunté cette voie 

    Celles des chemins de la passion. 

    Mais ne suis-je pas avant tout une muse ? 

    Miroitant dans mes subterfuges  

    Ma mémoire étant encore bonne 

    Alors qu’on me pardonne.

    Serai-je devenue insensible ?

    Dans cet univers subtil

    Miroir ! Vois-tu mes doutes?

    Au travers de cette route !

    Ne confonds pas cette douce folie  

    Avec une triste maladie ! 

    Si je n'ai pas toute ma raison 

    Sachez faire la distinction 

    Car parler d’amour n’est point un crime 

    Juste un plaisir de quelques rimes. 

    Écrire, en compagnie de ma plume 

    Pour narrer aubaine et infortune. 

    Pardonnez mes incartades et mes caprices  

    Laisse-moi les clamer en bouquets d’artifices 

      

     

     

     
    Clic pour vérifier

     

    Partager via Gmail Yahoo!